La paix, et une bonne

Le problème des guerres c’est qu’elles finissent par finir. Il faut alors gérer les antagonismes, souvent préexistants, que l’on a exacerbés. Or ce que nous vivons à l’échelle de nos querelles personnelles vaut en géopolitique: il est aisé de se déchirer, il est malaisé de se réconcilier. La paix qu’il faudra conclure avec la Russie sera difficile. Il faudra réconforter les victimes de trop d’horreurs sans conforter l’agresseur dans ses prétentions. Le placer face à ses responsabilités – mais sans l’humilier, préconisait il y a deux ans le président français.

Le bien peut être injuste

Le pape a donc dérapé. Encore. Ce bougre de François a à nouveau défendu la vie (mais où s’arrêtera-t-il?). Pas par obscurantisme, cette fois – ce n’était pas une critique de l’avortement ou de l’aide au suicide. Mais par poutinolâtrie: il a souhaité que l’Ukraine ait «le courage d’agiter le drapeau blanc».

Ukraine: les visages de la guerre

Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis dix ans, volontaires locaux et étrangers défendent le drapeau jaune et bleu.

La guerre, tout un poème

Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme chacun le sait, «quand le bâtiment va, tout va». Sa beauté est tout artistique. C’est l’exaltation du corps en tension. Que de belles statues on pourra ériger! C’est le génie des stratèges militaires. Que de manuels on pourra écrire! C’est la lutte éternelle du Bien contre le Mal, de la liberté contre la tyrannie, de la justice contre l’obscurantisme. Quels beaux récits on en tirera!

Avdiivka: trophée de guerre

Tous les regards sont tournés vers la bande de Gaza. Mais la guerre à l’est de l’Ukraine se poursuit avec la Russie: bombes et drones pleuvent sur le Donbass et la ville meurtrie d’Avdiivka.

Des bombes à retardement

Riche idée que celle des Américains de livrer à l’Ukraine des armes à sous-munitions, ces espèces de bombes du Nouvel An qui ont pour effet festif de disperser de plus petites bombes sur plusieurs hectares. Pratique. Efficace. Si ce n’est qu’une bonne partie de ces explosifs – jusqu’à 40% – oublient d’exploser. Dans l’immédiat du moins: patiemment blottis dans le sol, ils attendent que quelqu’un mette le pied dessus. Dans 90% des cas un civil (selon Handicap International), souvent un enfant (une victime sur deux, dit la même ONG).

Le blé et le maïs sous l’eau

Jusqu’alors en baisse, le prix du blé a augmenté sitôt qu’une explosion a partiellement détruit le barrage de Kakhovka, dans le sud de l’Ukraine, dans la nuit du 5 au 6 juin. En dehors de l’escalade qu’il fait craindre, cet acte de guerre détruit des terres fertiles.

Les mercenaires russes

Paramilitaires proches du Kremlin, les mercenaires d’Evgueni Prigojine, ami de Vladmir Poutine, sont très présents en Afrique et en Ukraine. Véritable armée secrète, le groupe Wagner ne cesse de progresser et de répandre la terreur. Enquête.

Ukraine: il faudra bien faire la paix

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, la voix des pacifistes est presque inaudible en Suisse. Des bords du Léman à La Chaux-de-Fonds, chrétiens de gauche, mennonites et quakers remettent pourtant en question l’idée qu’une aide militaire massive à Kiev ramènerait la paix à l’est de l’Europe.

L’odeur de la poudre

«Je suis très préoccupé par le climat guerrier qui règne actuellement un peu partout dans le monde, y compris en Suisse. On a l’impression que certains acteurs, même d’anciens pacifistes, sont comme emportés par l’ivresse de la guerre.» Cette déclaration du conseiller fédéral Alain Berset, le 4 mars, accusé de reprendre «le narratif russe» et critiqué par son propre camp socialiste, a fait mouche dans les milieux suisses opposés à la guerre.

Se connecter

A lire dans l'Echo de cette semaine

Soyons de vrais poètes!

21-05-2024

Soyons de vrais poètes!

«La poésie sauvera le monde», a dit la libraire. Sur un ton neutre – les convictions profondes n’ont pas besoin d’éclats de voix. Si elle ne l’a pas encore fait...

Le latin résiste

21-05-2024

Le latin résiste

L’apprentissage de la langue de Virgile suscite toujours un intérêt, malgré les éternels questionnements sur son utilité. Si une légère baisse est observée au secondaire dans la plupart des cantons...

Théâtre interactif

21-05-2024

Théâtre interactif

Agée de 30 ans, la compagnie romande du Caméléon propose des spectacles sur des thèmes sociétaux sensibles comme le harcèlement. Lors de ses interventions qui ont lieu en entreprise, en...

Augmentation de l’infertilité

21-05-2024

Augmentation de l’infertilité

Enjeu de santé publique planétaire, l’infertilité touche un couple sur sept en Suisse. L’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) y est toutefois entravé par la cherté des soins. L’augmentation...

Journaliste du fait religieux

21-05-2024

Journaliste du fait religieux

Comment devient-on journaliste du fait religieux? Catholique par sa mère espagnole, mais non pratiquante, Jessica da Silva Villacastin a toujours été en quête de sens. A travers l’arabe et l’hébreu...

Cannes: Jury oecuménique

21-05-2024

Cannes: Jury oecuménique

En 1974, le Jury œcuménique du Festival de Cannes, qui se termine le 25 mai, remettait son premier trophée. Il a depuis distingué une longue liste de films pour leurs...

TV: Climat et droits humains

21-05-2024

TV: Climat et droits humains

Les Aînées pour le climat Suisse ont remporté une victoire historique le 9 avril devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) contre Dame Helvétie. Un tournant crucial pour...

 

Essayez l'Echo sans compromis


Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

En savoir plus

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


Echo Magazine © Tous droits réservés