Quels enfants nous sommes! Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • «Cessez de faire l’enfant, sire, venez régner.» Ceci aurait été lancé à Alexandre 1er de Russie la nuit de l’assassinat de son père Paul. Moment compliqué d’un sentiment de culpabilité – il avait un peu laissé faire les conjurés, mais laissons cela. Est-ce la mort du père ou le poids de la fonction qui a soudain fait de lui un adulte, à 24 ans?

    Pour poser la question autrement – parce qu’elle nous concerne même si nous ne sommes ni tsars ni passivement parricides –, quand devient-on une grande personne? Il doit bien y avoir un instant où le changement s’effectue. Pas en vert-de-gris, selon un gradé qui professait que «ce sont les hommes qui font l’armée, pas l’armée qui fait les hommes». Cela vient peut-être un matin où, au grand regret de Saint-Exupéry, on ne s’intéresse plus qu’au bridge, au golf, à la politique et aux cravates. Ou à la quarantaine quand on sait enfin, comme le préconisait Hugo, «maintenir l’équilibre de son esprit comme la santé de son cœur».

    Vraiment, c’est une question. Devenons-nous des adultes lorsque nous préférons les pantoufles aux baskets qui font de la lumière quand on pose le talon sur le sol, lorsqu’on nous donne du Monsieur ou du Madame, lorsque nous payons des impôts ou lorsque nous avons comme le poète charge d’âmes? Nous ne devenons toutefois pas adultes en devenant parents puisque tous les adultes ne deviennent pas parents. Est-ce quand nos parents cessent de nous voir comme des enfants – mais le cessent-ils vraiment?

    Nous sommes adultes, sans trop savoir pourquoi ni comment ni depuis quand.

    On nous exhorte longtemps à «grandir un peu» et si notre esprit en prenant de l’âge se fatigue on nous dira «retombés en enfance». C’est donc qu’entre deux nous sommes adultes, sans trop savoir pourquoi ni comment ni depuis quand. Ni ce que cela signifie. Alors qu’être un enfant, c’est tout simple, cela signifie avoir parfois les yeux qui brillent. Puisse être une grande personne ne pas signifier avoir perdu rêves et espoirs parce que la vie et ses désillusions, personnelles et collectives, sont passées par là! Puissent nos yeux toujours briller et certaines de nos phrases commencer encore par: «Quand je serai grand…». 

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Soyons de vrais poètes!

    21-05-2024

    Soyons de vrais poètes!

    «La poésie sauvera le monde», a dit la libraire. Sur un ton neutre – les convictions profondes n’ont pas besoin d’éclats de voix. Si elle ne l’a pas encore fait...

    Le latin résiste

    21-05-2024

    Le latin résiste

    L’apprentissage de la langue de Virgile suscite toujours un intérêt, malgré les éternels questionnements sur son utilité. Si une légère baisse est observée au secondaire dans la plupart des cantons...

    Théâtre interactif

    21-05-2024

    Théâtre interactif

    Agée de 30 ans, la compagnie romande du Caméléon propose des spectacles sur des thèmes sociétaux sensibles comme le harcèlement. Lors de ses interventions qui ont lieu en entreprise, en...

    Augmentation de l’infertilité

    21-05-2024

    Augmentation de l’infertilité

    Enjeu de santé publique planétaire, l’infertilité touche un couple sur sept en Suisse. L’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) y est toutefois entravé par la cherté des soins. L’augmentation...

    Journaliste du fait religieux

    21-05-2024

    Journaliste du fait religieux

    Comment devient-on journaliste du fait religieux? Catholique par sa mère espagnole, mais non pratiquante, Jessica da Silva Villacastin a toujours été en quête de sens. A travers l’arabe et l’hébreu...

    Cannes: Jury oecuménique

    21-05-2024

    Cannes: Jury oecuménique

    En 1974, le Jury œcuménique du Festival de Cannes, qui se termine le 25 mai, remettait son premier trophée. Il a depuis distingué une longue liste de films pour leurs...

    TV: Climat et droits humains

    21-05-2024

    TV: Climat et droits humains

    Les Aînées pour le climat Suisse ont remporté une victoire historique le 9 avril devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) contre Dame Helvétie. Un tournant crucial pour...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés