Les mercenaires russes Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Paramilitaires proches du Kremlin, les mercenaires d’Evgueni Prigojine, ami de Vladmir Poutine, sont très présents en Afrique et en Ukraine. Véritable armée secrète, le groupe Wagner ne cesse de progresser et de répandre la terreur. Enquête.

    Officiellement interdites, les sociétés militaires privées (SMP) se développent en Russie. L’une d’elles, le groupe Wagner, fait beaucoup parler d’elle depuis sa création en 2014 et son action en Crimée, puis dans le Donbass. A sa tête, le lieutenant-colonel Dmitri Outkine, néonazi notoire et ancien officier de l’armée russe, et dans le rôle du bailleur de fonds, l’oligarque Evgueni Prigojine, deux proches du président russe Vladimir Poutine. Aujourd’hui très actif en Afrique (Centrafrique, Soudan, Mali, Mozambique), en Syrie et en Libye, le groupe Wagner aurait recruté et envoyé entre 10’000 et 20’000 mercenaires (selon les sources) en Ukraine. Véritable bras armé de la diplomatie russe, bien que le gouvernement continue à nier tout lien avec lui, Wagner aurait joué un rôle clé dans la prise de la ville ukrainienne de Bakhmut. Il y a peu, le groupe a même lancé sa propre chaîne sur la plateforme de médias sociaux Telegram et a inauguré de prestigieux bureaux à Saint-Pétersbourg.

    Danger de mort

    Mais qui sont ces hommes prêts à tuer, à torturer et à perpétrer les pires horreurs? Qui les paie? Comment peuvent-ils agir impunément partout où ils passent? Wagner, les mercenaires de la Russie, un documentaire en deux épisodes signé Benoît Bringer, est une longue enquête réalisée sur plusieurs continents qui donne la parole à des proches de victimes ainsi qu’à des mercenaires repentis qui ont accepté de s’exprimer au péril de leur vie. Pas de doute: la Russie rêve de redevenir une grande puissance mondiale. Avec le groupe Wagner, elle avance ses pions en violation du droit international tout en affirmant haut et fort qu’elle n’est pas responsable des groupes armés privés. Passionnant et inquiétant quand on sait que la communauté internationale reste silencieuse face à cette triste réalité et à la montée en force de cette armée de l’ombre. 

    Articles en relation


    Le symbole d’une résistance

    Alexeï Navalny est mort à 47 ans dans une colonie pénitentiaire du cercle arctique le 16 février. L’opposant russe le plus célèbre à Vladimir Poutine était l’icône esseulée d’une maigre résistance démocratique. Il en est désormais le martyre.


    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis dix ans, volontaires locaux et étrangers défendent le drapeau jaune et bleu.


    La guerre, tout un poème

    Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme chacun le sait, «quand le bâtiment va, tout va». Sa beauté est tout artistique. C’est l’exaltation du corps en tension. Que de belles statues on pourra ériger! C’est le génie des stratèges militaires. Que de manuels on pourra écrire! C’est la lutte éternelle du Bien contre le Mal, de la liberté contre la tyrannie, de la justice contre l’obscurantisme. Quels beaux récits on en tirera!

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La guerre, tout un poème

    20-02-2024

    La guerre, tout un poème

    Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme...

    Ukraine: les visages de la guerre

    20-02-2024

    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis...

    Le symbole d’une résistance

    20-02-2024

    Le symbole d’une résistance

    Alexeï Navalny est mort à 47 ans dans une colonie pénitentiaire du cercle arctique le 16 février. L’opposant russe le plus célèbre à Vladimir Poutine était l’icône esseulée d’une maigre...

    Valais: réécrire la Constitution

    20-02-2024

    Valais: réécrire la Constitution

    Le Valais pourrait se doter d’une nouvelle Constitution: ses citoyens se prononceront le 3 mars sur le texte élaboré par une assemblée constituante. L’exercice de réécriture de la loi fondamentale...

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    20-02-2024

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    Il lui a fallu du temps pour trouver sa place, qui est aujourd’hui à la Villa Saint-Hyacinthe que les dominicains habitent en ville de Fribourg. A bientôt 30 ans –...

    En quête des prémices

    20-02-2024

    En quête des prémices

    La plante du mois de l'Echo

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    20-02-2024

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    A l’occasion de son cinquième anniversaire, la Fondation Opale, dédiée à l’art aborigène d’Australie, inaugure de nouveaux espaces et propose une exposition confrontant des œuvres d’horizons très divers.

    Le monde selon Monsieur X

    20-02-2024

    Le monde selon Monsieur X

    Entrepreneur, chef d’entreprise, milliardaire et père de onze enfants de trois mères différentes, Elon Musk est un twitteur compulsif. Pas étonnant qu’en 2022, il se soit offert son réseau social...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés