Un aiguillon embarrassant Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Tous les tableaux ne sont pas droits au Musée Léopold de Vienne. Certains paysages sont inclinés de deux, trois ou cinq degrés. Presque rien, mais déjà de quoi déranger. «Quelques degrés de plus feront du monde un endroit inconfortable», assure l’institution qui veut attirer l’attention sur le réchauffement climatique. Une méthode bien plus intelligente que l’aspersion d’œuvres avec quelque liquide salissant. Mais est-elle plus efficace?

    Les alertes quant à la dégradation de l’état de la planète ne datent pas d’hier. Pourtant, si peu a été fait! Longtemps par insouciance, parfois par indifférence ou arrogance, et parce que le problème est malaisé à appréhender: étant tout à la fois privé et politique, et par conséquent ni l’un ni l’autre, il échappe aux facilités du si plaisant clivage gauche-droite auquel nous aimons tant le raccrocher.

    Excédés, inquiets, impatients, certains s’efforcent de jouer le rôle désagréable d’aiguillon. Au risque de desservir leur cause tant la forme fait parfois oublier le fond. Perturber un débat télévisé sur Léman Bleu un jour d’élection est inacceptable, car irrespectueux des institutions démocratiques; endommager un golf l’est tout autant, car c’est la propriété qui est violée, un fondement de notre société. Peut-on en revanche tolérer le blocage d’une route deux heures durant? Cela est-il plus ou moins acceptable selon qu’il s’agit d’une opération sauvage ou d’une manifestation autorisée? Si de telles questions se posent, c’est que quelque chose dérange. C’est que, plus qu’un mais, il y a là un même si: ils ne devraient pas agir ainsi, même s’il est vrai que le climat...

    Peut-on tolérer le blocage d’une route deux heures durant?

    Certains actes doivent être condamnés, au figuré comme au propre – d’ailleurs, un activiste qui n’assume pas les conséquences de ses actes perd tout crédit. Mais lorsque la cause est juste, et c’est ici le cas puisque la planète doit être respectée simplement pour ce qu’elle est, il n’est qu’une chose à faire: éliminer la raison d’être de l’aiguillon. Même si cela peut aussi donner la fausse impression de justifier certains comportements délictueux. 

    Articles en relation


    Un manifeste écologique

    Dans son exhortation apostolique sur la crise climatique Laudate Deum (Louez Dieu), publiée le 4 octobre, François tire la sonnette d’alarme. Tout en s’élevant contre les climatosceptiques, il appelle à un «changement culturel», des décisions politiques et des actions concrètes.


    Famille: comment parler climat aux enfants?

    Entre les grandes chaleurs et la rareté de la neige, un nombre croissant d’enfants sont angoissés devant l’avenir. Des spécialistes romands livrent leurs conseils aux parents: libérer la parole et aider les enfants à agir!


    Le printemps de François Walter

    Après l’hiver, l’historien fribourgeois François Walter se penche sur le destin du printemps. Les représentations associées à ce moment de l’année, symbole par excellence du renouveau, sont plus ambivalentes que de prime abord. On peut même se demander si le printemps a encore un avenir avec le dérèglement climatique. Eclairage de saison.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La guerre, tout un poème

    20-02-2024

    La guerre, tout un poème

    Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme...

    Ukraine: les visages de la guerre

    20-02-2024

    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis...

    Le symbole d’une résistance

    20-02-2024

    Le symbole d’une résistance

    Alexeï Navalny est mort à 47 ans dans une colonie pénitentiaire du cercle arctique le 16 février. L’opposant russe le plus célèbre à Vladimir Poutine était l’icône esseulée d’une maigre...

    Valais: réécrire la Constitution

    20-02-2024

    Valais: réécrire la Constitution

    Le Valais pourrait se doter d’une nouvelle Constitution: ses citoyens se prononceront le 3 mars sur le texte élaboré par une assemblée constituante. L’exercice de réécriture de la loi fondamentale...

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    20-02-2024

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    Il lui a fallu du temps pour trouver sa place, qui est aujourd’hui à la Villa Saint-Hyacinthe que les dominicains habitent en ville de Fribourg. A bientôt 30 ans –...

    En quête des prémices

    20-02-2024

    En quête des prémices

    La plante du mois de l'Echo

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    20-02-2024

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    A l’occasion de son cinquième anniversaire, la Fondation Opale, dédiée à l’art aborigène d’Australie, inaugure de nouveaux espaces et propose une exposition confrontant des œuvres d’horizons très divers.

    Le monde selon Monsieur X

    20-02-2024

    Le monde selon Monsieur X

    Entrepreneur, chef d’entreprise, milliardaire et père de onze enfants de trois mères différentes, Elon Musk est un twitteur compulsif. Pas étonnant qu’en 2022, il se soit offert son réseau social...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés