L’écologie des autocrates Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • A l’heure où, selon les spécialistes, l’été 2022 préfigure le climat qui nous attend, avons-nous tous les mêmes préoccupations? En Suisse, au vu des températures endurées ces dernières semaines, il n’est pas besoin d’être un militant d’Extinction Rebellion pour se demander s’il n’y a pas trop de béton dans les rues et pas assez d’arbres dans l’espace urbain. Ailleurs, il y a de quoi déchanter. Au point que l’éco-anxiété se profile comme un ethnocentrisme occidental à l’échelle déréglée du 21e siècle.

    Pour prendre un exemple, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan a une vision de l’urbanisme à des éons des soucis occidentaux. Hier zone rurale, la ville de Basaksehir est très vite devenue le nouveau poumon résidentiel d’Istanbul. Une expansion fulgurante, à l’image du pays de l’AKP, le Parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis vingt ans.

    En deux décennies, Erdogan a donné à sa patrie de 80 millions d’habitants un visage à la fois moderne et conservateur. Sur la base d’un nationalisme entreprenant et d’un islam énergique, la Turquie chérit les grands travaux, non les mises en garde décroissantes. Plus encore que Basaksehir, le projet du canal d’Istanbul, qui relierait la mer Noire à la mer de Marmara en désengorgeant le détroit du Bosphore est son grand rêve.

    Une folie de plus! Une calamité environnementale! Un gouffre financier!

    Une folie de plus! Une calamité environnementale! Un gouffre financier! Qu’importe les avertissements: pour Erdogan, il faut donner à la Turquie les moyens pharaoniques de sa géopolitique néo-ottomane. Cela coïncide avec le concept de «patrie bleue» qui projette Ankara sur l’échiquier méditerranéen. Mais, en voguant sur les mers chaudes, il fait face à la Russie voisine de Vladimir Poutine.

    Au-delà de leurs divergences et de leurs frictions (il y en eut et il y en a encore), les deux hommes forts parviennent à s’entendre. Ils accordent leurs intérêts quand leur puissance et leur influence priment. Dans le rôle du médiateur depuis la guerre en Ukraine, Erdogan redore son image internationale. En discutant avec Poutine qui, en matière de grands travaux aberrants, a déjà donné le mauvais exemple avec Sotchi. Les inquiétudes écologiques ne sont pas les bienvenues à la table des autocrates: c’est qu’ils ont d’autres chats à fouetter.

    Articles en relation


    La Turquie fête ses 100 ans

    Le 29 octobre, la République de Turquie fêtera son centième anniversaire. Créé par Mustafa Kemal dit Atatürk et aujourd’hui dirigé par Recep Tayyip Erdogan, ce pays est au cœur de l’actualité. La RTS et Arte diffusent des documentaires sur son évolution.


    40 ans de La Salamandre

    Attristé et fâché par le sort que les hommes réservaient à la nature, un jeune Vaudois de 11 ans décidait en 1983 de la défendre avec son appareil photo et la machine à écrire de sa grand-maman. Quarante ans plus tard, Julien Perrot et la Salamandre poursuivent leur mission porteuse de sens.


    Loi sur le climat

    Les Suisses voteront le 18 juin sur la loi sur le climat qui répond aux inquiétudes de l’initiative pour les glaciers. Un nom qui fait mouche: l’attachement aux glaciers est grand, par exemple à Trient (VS). L’étendue de glace y a diminué de 61 mètres entre 2021 et 2022.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés