Y’a plus d’saisons! Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • «Mais où sont les neiges d’antan?», se demandait François Villon dans sa Ballade des dames du temps jadis au 15e siècle. En 2023, le quidam se pose bien des questions sur le temps qu’il fait, de plus en plus sur le ton de la nostalgie. «Y’a plus d’saisons!» est une rengaine qu’on entend autant au bistrot du coin que dans les débats angoissées sur le dérèglement climatique. Il ne faut pas prendre à la légère ces échanges sur la météo. Au-delà des idées convenues, ils expriment quelque chose d’important. A l’instar de l’ouvrage passionnant de l’historien fribourgeois François Walter consacré au printemps.

    La saison du renouveau de la nature endure des bouleversements. Le réchauffement de la Terre, notamment dû à une industrialisation forcenée et à une consommation numérique écervelée, est en cause. Mais pas seulement: nos usages, nos mœurs, nos manières de voir, de percevoir. L’être humain contemporain oublie des évidences sur le cycle des saisons quand celles-ci le lui rappellent brutalement: la guerre en Ukraine va connaître un autre tour avec le retour des beaux jours, qui risquent de n’avoir rien de resplendissants. Ce même individu hédoniste et narcissique se plaint quand le soleil ne brille pas comme il l’aimerait. Et il déplore le manque de neige en hiver: il n’a pas pu skier comme il l’envisageait. Est-ce bien sérieux?

    Le monde contemporain rêve d’un été perpétuel.

    On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre en feignant d’ignorer les conditions de sa production. Le monde contemporain rêve d’un été perpétuel dont le printemps serait l’antichambre la plus courte possible avec le moins de caprices météorologiques admissibles (de préférence sans averses). L’égocentrisme régnant veut la météo sur demande – pour assurer son bronzage – comme il exige la société 24 heures sur 24 – afin d’assouvir ses désirs consuméristes en tout temps et en tous lieux. Ces excès sont insoutenables: ils font de la planète une fournaise détraquée. Et ils altèrent les subtilités d’un printemps pourtant si avenant. 

    Articles en relation


    Un manifeste écologique

    Dans son exhortation apostolique sur la crise climatique Laudate Deum (Louez Dieu), publiée le 4 octobre, François tire la sonnette d’alarme. Tout en s’élevant contre les climatosceptiques, il appelle à un «changement culturel», des décisions politiques et des actions concrètes.


    Famille: comment parler climat aux enfants?

    Entre les grandes chaleurs et la rareté de la neige, un nombre croissant d’enfants sont angoissés devant l’avenir. Des spécialistes romands livrent leurs conseils aux parents: libérer la parole et aider les enfants à agir!


    Un aiguillon embarrassant

    Tous les tableaux ne sont pas droits au Musée Léopold de Vienne. Certains paysages sont inclinés de deux, trois ou cinq degrés. Presque rien, mais déjà de quoi déranger. «Quelques degrés de plus feront du monde un endroit inconfortable», assure l’institution qui veut attirer l’attention sur le réchauffement climatique. Une méthode bien plus intelligente que l’aspersion d’œuvres avec quelque liquide salissant. Mais est-elle plus efficace?

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés