Toutes nos lâchetés Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Pour les chrétiens, bien sûr, il est l’accomplissement des Ecritures et le Salut à portée de main, mais le récit de la Passion du Christ dans l’évangile de Jean est aussi une formidable accumulation de médiocrités. Au travers de ses personnages secondaires, il est un savant miroir de la condition humaine – de la comédie humaine, aurait écrit Balzac – qui peut tous nous inspirer, croyants ou non.

    Pilate, par exemple, affi­rme à Jésus qu’il a le pouvoir de le relâcher et le pouvoir de le crucifier; il ne fait ni l’un ni l’autre. Il cherche à le relâcher, mais ne l’ose pas; il se décharge sur les grands prêtres: «Prenez-le vous-mêmes et crucifiez-le». Il est effrayé par un problème politique, hésitant entre sa conscience et la pression de la foule, et plus encore lorsque le problème devient religieux. Il n’agit et n’assume ses actes que lorsque tout est terminé, refusant de modifier l’écriteau indiquant «Jésus le Nazaréen, roi des Juifs». Quant à Pierre, quelle déception après tant de promesses! Il est la pierre sur laquelle sera bâtie l’Eglise, mais il ne comprend rien, répond à la violence par la violence, puis fait tout pour ne pas être associé à celui pour qui la partie semble perdue. Il en pleurera d’ailleurs amèrement, écrit Matthieu dans son évangile.

    Pilate et Pierre sont faibles. Ils sont lâches. Ils sont humains.

    Il y aurait bien des choses à leur reprocher, mais on peut aussi avoir de la compassion, et même de la tendresse, pour Pilate et Pierre. Ils sont faibles. Ils sont lâches. Ils sont humains. Nos semblables. Nous serions-nous montrés meilleurs qu’eux en de pareilles circonstances? Y réfléchir pourrait faire monter à nos fronts un rouge trahissant l’idée d’une faiblesse hypothétique, écho de nos petites lâchetés bien réelles…

    Révélateur de notre humanité imparfaite, le récit de la Passion nous invite à nous amender, à nous améliorer pour ne plus avoir à baisser les yeux, mais pouvoir au contraire les lever – pour les croyants, vers Jésus. Vers le Ressuscité qui, en réponse au triple reniement de Pierre, lui permettra de l’effacer en lui donnant trois fois l’occasion de lui dire qu’il l’aime (Jn 25, 15-17).

    Articles en relation


    Ils fêtent le même Ressuscité

    Catholiques et orthodoxes ne célèbrent que rarement Pâques à la même date. Cela ne gêne pas Monique et Noël Ruffieux qui partagent leur vie de couple et de prière sans se préoccuper des différences entre leurs deux confessions. Et s’ils prolongent le carême, ils vivent deux fois Pâques.


    Pâques côté silence

    Dans notre «civilisation du vacarme», Anne Le Maître s’est mise en quête du silence. Renouant avec les silences heureux de son enfance et ceux qui nourrissent sa foi, cette aquarelliste, géographe et auteure bourguignonne nous offre Un si grand désir de silence (Editions du Cerf), des pages denses sur ce grand oublié de nos vies. Pour redécouvrir Pâques côté silence.


    Lumière pour le monde

    Le récit de la Passion est bien sûr un récit divin, mais il est aussi un récit terriblement humain. Le manque de courage des disciples et les larmes amères de Pierre après son triple reniement le montrent bien. Tout comme la douleur de Marie, que l’on peut imaginer sans peine. «L’être aimé va disparaître. Comment vivre après ça?», s’est demandé Stéphane Blok à l’heure de mettre en poèmes les sentiments de la Vierge et de Marie-Madeleine au pied de la croix.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés