Finance sans confiance… Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • L’argent, dit-on, travaille pendant que nous dormons – quoiqu’il paraisse de plus en plus paresseux. Nous dormons bien s’il est investi dans des obligations, paraît-il, mais mangeons mieux s’il est placé en actions. Pas sûr toutefois que les actionnaires de Credit Suisse, contraints d’avaler les couleuvres bon marché imposées par le Conseil fédéral et une UBS peu enthousiaste, digèrent facilement la déroute de ce qui fut le n°2 bancaire helvétique et un fleuron du pays qui seyait si bien aux bonnets de ski.

    Le petit épargnant, passé par quelques nuits blanches au gré des annonces et des rumeurs, peut, et c’est une bonne chose, être rassuré: quand le banquier fait quelque bêtise, maman Helvétie est là pour panser les plaies. Elle n’a laissé tomber que l’idée de concurrence, pas la place financière ni l’équilibre mondial, ce qui profite aux clients de la banque. Leur avoir est assuré, leur coffre change simplement de logo: bienvenue chez UBS, le géant qui mange un géant! Reste à souhaiter que cette poussée de croissance forcée ne soit pas contraire au bon développement de ce «petit» aux plaies déjà pansées il y a quinze ans…

    C’était «la solution la moins risquée», assure le Conseil fédéral. Qui voulait, mais cela prendra du temps, restaurer la confiance. Car, et ce pourrait être un proverbe rabelaisien, finance sans confiance n’est que ruine. Pour l’âme, on repassera, comme pour la conscience – en témoignent notamment les Suisse Secrets qui ont montré la complaisance de Credit Suisse envers certains épargnants peu recommandables.

    Pour l’âme, on repassera, comme pour la conscience.

    Ils sont loin aujourd’hui, ses génies de la finance, partis après avoir empoché, bravo et merci, de jolies rémunérations. Elles laissaient déjà songeur dans l’absolu, et plus encore à présent que ces gestionnaires ont conduit la banque au bord du gouffre. Ils ne paieront pas les pots cassés, contrairement aux actionnaires et aux contribuables. Et aux nombreux employés qui y laisseront leur travail – on évoque la suppression de 10’000 postes sur un peu moins de 17’000. Ils partiront, eux, sans bonus pour soigner leurs plaies.

    Articles en relation


    Financer l’uni avec le privé

    Méconnu en Suisse, le financement de l’enseignement et de la recherche universitaires par l’économie privée est une pratique répandue au Japon, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis. Pourtant, la tendance est à la hausse. Et les conflits d’intérêts existent.


    Première Romande

    C’est finalement Isabelle Chassot (Le Centre/Fribourg) qui dirigera la Commission d’enquête parlementaire (CEP) sur la faillite de Credit Suisse. La conseillère aux Etats devient et la première femme et la première Romande à présider cet organisme institué par un arrêté fédéral. A 58 ans, la sénatrice a été élue à ce poste prestigieux par la conférence de coordination des bureaux des deux en un jour symbolique: le 14 juin, la grève des femmes.


    Tous endettés!

    Ménages, entreprises, collectivités publiques, Etats: partout dans le monde, la dette explose et l’argent facile séduit. Gros plan sur une réalité préoccupante, encore aggravée par la pandémie de Covid-19, qui fragilise la stabilité économique mondiale.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés